FORUM ESPIGOULE

Les Légendes d'Espigoule
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Tarhilion et Aeghrond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tarhilion

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 65
Localisation : Sisteroun
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: L'histoire de Tarhilion et Aeghrond   Dim 21 Oct 2007 - 9:43

Anorion est né à Edhellond en 867 peu après la mort d'Eärendur et la division de l'Arnor. Il est l’un des deux fils de Tarannon, descendant d’Anarion.
Après avoir beaucoup soutenu les forces du Gondor et le roi Eärnil dans ses conquêtes par la mer, notamment en Umbar, il s’éprend des voyages sur l’océan et part avec un bataillon de Gondoriens pour les Terres du Nord.
Arrivé au port de Lond Daer Eneth, il remonte le Gwathlo jusqu'à Tharbad ; nous sommes alors en l’an 950 du 3ème Age. Il aide les Dunedains à chasser les nombreux orcs qui se multiplient de nouveau dans les montagnes.

C’est durant cette période, qu’il se marie avec Mihriel de Fornost, dont la beauté et la bravoure n’ont d’égales que chez les elfes.
En 952, ils donnent naissance à leurs 1er fils Tarhilion. La jeunesse de ce dernier se passe sans grand événement majeur, il grandit aussi vite qu’il apprend, et développe des compétences plus proches de celles des Dunedains que de celles des Gondoriens. On dira plus tard que Mihriel y fut pour beaucoup dans son éducation.
Dix années plus tard, naît Aeghrond. Contrairement à Tarhilion qui lui, partage plus de complicités avec sa mère, Aeghrond tombe en admiration inégalable pour son père, tant et si bien qu’il ne le quittera quasiment jamais, si ce n’est pour aller jouer et chasser de temps en temps avec son frère.

En avril 978 alors que Mihriel et Tarhilion, accompagnés d’un groupe de rôdeurs, voyagent dans les Landes d’Etten, ils encourent
l’attaque sauvage d’une horde d’orcs montés sur des ouargues. La violence de l’attaque est telle qu’aucun homme ne parvient à survivre sauf Tarhilion et Mihriel, alors gravement blessée. Ils trouvent refuge au pied du Mont Gram, mais malgré les soins prodigués par Tarhil, sa mère meurt inévitablement.
Pendant ce temps, Anorion et Aeghrond lancent de grandes recherches pour retrouver la trace de leur famille. Pendant de longs mois ils cherchent en vain dans toutes les directions jusqu’au jour ou Tarhilion réapparaît seul et accablé de chagrin.
La mort de Mihriel demeure un lourd fardeau à porter pour lui et sa famille. Anorion décide alors d’envoyer Tarhil à Imladris dans la demeure d’Elrond, pour qu’il y fasse son deuil et continue son apprentissage.

Anorion lui, décide de retourner au Gondor pour retrouver son peuple, et Aeghrond comme à son habitude n’hésite pas une seconde et part avec lui. C’est ainsi qu’ils partent par la mer jusqu'à Dol Amroth, et Aeghrond se tourne alors vers l’art et la musique que les plus grands bardes du Gondor lui enseignent. Il apprend aussi des érudits la médecine et la lecture des cartes, pendant de nombreuses années, en parallèle à l’étude du luth et des autres instruments a cordes des hommes.
Peu à peu il se détache d’Anorion pour suivre son propre chemin, et son père lui, revient au service de Ciryandil le nouveau roi pour protéger les places fortes des hommes.

En 994, Aeghrond comprend que sans l’expérience, les connaissances humaines sont vaines, alors il part pour le Lindon et les Havres Gris à la rencontre des elfes Sindar, une des plus anciennes civilisations des Terres du Milieu. Il fait la connaissance de Cirdan le Charpentier et apprend de lui la magie et l’illustre langue elfique.
Après quelques années, Tarhilion apprend le retour de son frère dans le nord, et il quitte Fondcombe pour le rejoindre vers l’an 1000.
Ils restent cinq années ensemble, accompagnés de Cirdan, puis décident de rejoindre leur père au Sud.

A cette époque, Anorion vit au service du roi à Pelargir sur les bords de l’Anduin, et défend le sud du Gondor des incursions de l’ennemi. Leurs nombreux raides font de grands dégâts dans les rangs du Mordor, et bientôt, ils lèvent une petite garnison d’une centaine de valeureux guerriers.
En l’année 1007, le roi Ciryandil envoie le bataillon d’Anorion, Aeghrond et Tarhilion encore plus au Sud à Sisteroun, dans la région d’Espigoule, car une nouvelle menace vient d’apparaître non loin de là.
Malheureusement, peu après leur départ, ils tombent dans une embuscade fomentée depuis longtemps par le nécromancien qui envoie trolls, gobelins et orcs en très grand nombre.
Le spectacle de ce carnage sournois et cette désolation tragique fut appelé plus tard par les Elfes : « Tond gwarth » (La grande traîtrise) ; seuls six hommes parvinrent à se frayer un chemin dans les hordes ennemies.
De nombreux hommes jeunes et courageux trouvèrent la mort. Anorion péri ainsi que son valeureux héraut, Aldamir.

Parmi le groupe des six Gondoriens, survécurent Aeghrond et Tarhilion. Ensemble, ils arrivèrent à Sisteroun….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nagarythe.com
 
L'histoire de Tarhilion et Aeghrond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ESPIGOULE :: Fabliau-
Sauter vers: